studio-mozart.com
Image default
Loisirs & Détente

L’astrologie celte et ses origines

Notez cet article

Quel beau symbole que celui de l’arbre ! Choisi par les Celtes comme représentation de leur astrologie, il est l’illustration de la vie en perpétuelle évolution. Il met en communication les trois niveaux du cosmos, il est le lien qui relie les trois mondes :

  • Le monde souterrain (les racines)
  • La terre (le tronc)
  • Le ciel (les branches et les feuilles)

Il réunit en lui les quatre éléments :

  • L’eau (circule avec la sève)
  • La terre (s’intègre à son corps par les racines)
  • L’air (nourrit ses feuilles)
  • Le feu (obtenu par son frottement)

Un joli symbole

Considérés comme des entités vivantes dotées de sagesse et de connaissance, les arbres étaient sacrés car les druides aimaient à penser que chaque végétal abritait un Dieu. Ils éprouvaient un grand respect pour la nature, la Terre-Mère. La mort elle-même représentait le «milieu d’une longue vie ». L’arbre, tout comme l’être humain, passe par de multiples états de l’être, traversant ainsi plusieurs vies.

Un peuple savant

L’astrologie Celtique est basée sur l’observation des cycles de la nature. Les Celtes avaient remarqué que les saisons rythmaient et influençaient leur vie. De plus, ils possédaient des connaissances étendues en astronomie et en mathématiques.

A partir de toutes ces constatations ils fondèrent leur astrologie sur le système héliocentrique (les planètes tournent autour du soleil) contrairement à l’astrologie traditionnelle qui utilise le système géocentrique (les planètes tournent autour de la terre).

A chacun son arbre…

Dans l’astrologie Celte, l’année est divisée en périodes précises. A chacune d’elle est attribué un arbre dit « protecteur ». Certains arbres correspondent à plusieurs périodes

Parmi les 21 arbres qui représentent les différentes périodes de l’année, 4 d’entre eux ne correspondent qu’à un seul jour. Ils symbolisent les deux solstices et les deux équinoxes de l’année :

  • Le chêne – 21 mars – équinoxe de printemps
  • Le bouleau – 24 juin – solstice d’été
  • L’olivier – 23 septembre – équinoxe d’automne
  • Le hêtre – 22 décembre – solstice d’hiver

Naître à l’une de ces dates est l’heureux présage d’un destin exceptionnel !
L’astrologie celte aide à la découverte de soi, à la révélation de sa destinée. Unissant le monde matériel au monde spirituel, elle invite à la connaissance. Elle révèle les capacités d’évolution de chacun de nous.

Les druides la pratiquaient la veille de batailles décisives mais également pour le choix d’un roi ou avant toute décision de grande importance.